vendredi 9 juin 2017

Enquete au pays des galettes

Ça y est, il est sorti !!!! Mon dernier livre chez Oskar Edition.
Et déjà deux critiques de blogueuses (merci à elles) :

http://www.nouveautes-jeunesse.com/2017/05/enquete-au-pays-des-galettes-elsa-devernois-oskar-polar-2017.html

 et https://unefaimdeloupalunettes.blogspot.fr/2017/05/enquete-au-pays-des-galettes-elsa.html?m=0

et aussi sur Babelio: https://www.babelio.com/livres/Devernois-Enquete-au-pays-des-galettes/954125

sans compter: mya.books.over-blog.com/2017/05/enquete-au-pays-des-galettes.html

mardi 6 juin 2017

Encore un prix pour "Doberman super héros"

Et qui qu'a eu le prix "Bouilles de lecteurs" pour le cycle 2, décerné par la médiathèque de Thouars dans les deux-Sèvres ???
Eh oui, moi-même. Et j'en suis ravie-ravie. D'ailleurs, le trophée a trôné sur le radiateur de mon hôtel, face à mon lit, pendant tout mon séjour sur place. Maintenant, il a rejoint ma cheminée.
"Ce trophée a pris des heures à être réalisé", m'a-t-on dit. Mais une question se pose, les trois lettres E, M et L, cela signifie quoi ? Visiblement, pas "Bouilles de lecteurs". Alors ?
J'ai mon idée. Pour moi, c'est : "Elsa Mérite La Plume". Voilà, je ne vois pas d'autre explication.
Dernière chose: si on fait sonner l'arc de cercle tout en haut, on entend un magnifique si bémol.




dimanche 14 mai 2017

Interventions et salon de Saint-Louis

Qui a été choyée comme un coq en pâte lors de ce salon de Saint-Louis??? C'est encore Elsa Devernois !

D'abord dans une classe de CM de Deborah, je suis accueillie avec du thé (et pas n'importe lequel, s'il vous plait, du Fortnum and Mason) et des viennoiseries. Comme quoi, à la question "Que voulez-vous que l'on prépare pour votre intervention?", j'ai bien fait de répondre "Des questions sur mon métier et surtout du thé".


Tiens, à propos de questions, j'ai photographié le tableau d'accueil. Ne me demandez pas pourquoi il est flou. J'ai dû bouger bêtement sans m'en rendre compte (ou je rigolais en même temps, ça arrive). Bon, comme ça, vous ne copierez pas les questions...



Lors du salon, vous noterez que ma cliente (je ne sais pas si on dit ça, ce n'est pas très beau comme mot, mais bref...) avait les ongles assortis au livre qu'elle a choisi.


Et un petit souvenir de Florence, ma libraire du Liseron de Mulhouse dans une drôle de posture (en vrai, elle est allée chercher mes livres sous ma table de dédicace) mais avouez que cette photo est étrange.





jeudi 11 mai 2017

Je pars à Saint-Louis, en Alsaaaaace

Si c'est pas incroyable d'être accueillie comme ça à la gare de Mulhouse.
Oui, vous avez bien vu, j'ai un train qui porte mon prénom ! Avec un cœur.
Moi je dis que c'est la classe internationale!


dimanche 2 avril 2017

Perles de salon à Ruelle sur Touvre

Dans la riante bourgade de Ruelle sur Touvre, à côté d'Angoulême, j'ai passé trois jours délicieux.
17 auteurs (que ceux que j'ai oubliés ne se vexent pas), c'est un nombre parfait parce qu'on peut discuter avec pratiquement tout le monde et se lier d'amitié avec certains assez rapidement. (Pour ma part, je copine facilement aux heures des repas).
Je vous recommande Chloé Cattelain, pas seulement parce qu'elle chante très bien en chinois (même si personne n'a pu vérifier si les paroles étaient justes, mais déjà aucune fausse note) ni parce que son livre "Ma vie à la baguette" est passé à ça du prix des collégiens et lycéens. Elle est trop sympa et elle aime rire.
Ainsi que Frédéric Maupomé qui sait se déplacer subtilement pour vous éviter d'avoir le soleil dans les yeux pendant que vous mangez votre croissant et qui vous porte votre valise comme un gentleman. En plus, il est drôle et franchement, ça ne m'étonne pas qu'il soit reconnu comme excellent scénariste (jetez donc un œil sur ses BD parues aux éditions de la Gouttière).

Spéciale dédicace à ma libraire de Ruffec, Pauline, adorable et qui a les idées larges. Elle a accueilli mes livres de Lire c'est partir sur son stand. Bel esprit. La classe!


Et voilà les deux brèves de salon sélectionnées pour vous aujourd'hui:
* Lors d'un atelier d'écriture en classe de CP :
Un petit garçon: Elsa, comment on écrit "con"?
Euh... Je lui demande de me resituer le contexte car je n'ai pas le souvenir que cela puisse coller avec ma consigne. En lisant sa phrase, je me dis que j'avais l'esprit bien mal placé et j'écris sur sa feuille un "qu'on" tout à fait adapté à son histoire!
* Sur le salon, au moment des dédicaces, une maman se penche vers son enfant, mon livre "A trois, on a moins froid" à la main. Elle est toute enjouée et je m'attends à ce qu'elle lui dise: "Tu as vu, on connaît ce livre!", phrase que j'entends habituellement. Mais pas du tout, je l'entends souffler à l'oreille de son gamin: "Tu as vu, il a été imprimé à Saint-Amand-Montrond, dans le 18." Eh eh! Je ne l'avais pas vu venir le petit cours de géographie!

samedi 1 avril 2017

Stand "Lire c'est partir" à Ruelle-sur-Touvre

Moi qui ai l'habitude de participer, plusieurs fois par an, aux salons "Lire c'est Partir" parisiens, quelle n'est pas ma surprise de découvrir un stand couvert de tout un tas de livres de cet éditeur, ici, à Ruelle (à côté d'Angoulême), stand tenu par la jeune Emilie. C'est trop bête ! J'ai des livres de tous mes éditeurs sur ma table "officielle" (tenue par Pauline, ma libraire hyper sympathique et ultra-compétente de Ruffec) et ceux-là à dix mètres de là. Et je n'ai pas de don d'ubiquité. Dilemme.
Que se passe-t-il alors? Ma Pauline, généreuse comme deux, propose à Emilie de faire dépôt de ses livres d'Elsa Devernois sur ma table officielle. Et d'envoyer ceux qui auront acheté des livres chez Emilie me voir pour que je les leur dédicace. On applaudit la belle ouverture d'esprit de ma libraire "officielle"!

Sur la photo que j'ai prise, la ruse des valises. J'ai demandé à Emilie comment elle arrivait à transporter ses nombreux, donc lourds, livres toute seule. Réponse : les roulettes lui évitent le mal de dos. Et en plus, elles se cachent facilement sous la nappe. Ingénieux !



Et, pour rendre hommage à Pauline, j'ajoute une photo de mon stand "officiel" (avec mon célèbre thermos qui me précède partout) :


dimanche 26 mars 2017

Bien accueillis au salon de Wissembourg

Bonne ambiance au Salon du livre de Wissembourg !
A part que la moitié des visiteurs n'a pas compris qu'il y avait deux salles de dédicaces. De charmants auteurs et illustrateurs les attendaient dans la salle du fond à gauche alors qu'ils s'agglutinaient tous dans la salle de droite; plus sombre, en plus!
Mais vous en connaissez beaucoup de salons, vous, où vous pouvez boire du champagne à toute heure du jour ?